À la une

WORLD TEACHERS’ DAY: EMPOWERING TEACHERS, BUILDING SUSTAINABLE SOCIETIES WORLD TEACHERS’ DAY: EMPOWERING TEACHERS, BUILDING SUSTAINABLE SOCIETIES
Today, 5th October, World Teachers’ Day, as the global community comes together to support the new 2030 UN Agenda for Sustainable Development Goals (SDGs), FAWE and its network, would like to highlight the crucial role teachers play in achieving…

Les événements
Le message de l’Exécutif

Le FAWE évalue les politiques de réintégration scolaire et l'autonomisation des filles en Afrique australe

Nous contacter

FAWE Regional Secretariat
FAWE House
Chania Avenue, Off Wood Avenue
Kilimani
PO Box 21394-00505
Ngong Road
Nairobi
Kenya
Telephone: +254 20 387 3131 / 387 3351
Fax: +254 20 3874150
Email:
www.fawe.org


Lundi, 5 décembre 2011

Jan 2012 e-bulletin - re-entryEn 2012, le FAWE examinera l'efficacité des politiques de réintégration scolaire des mères adolescentes dans six pays d'Afrique australe dans le cadre de ses efforts visant à améliorer les possibilités de vie offertes aux filles.

Les recherches du FAWE ont montré que les adolescentes continuent d’abandonner l'école lorsqu’elles sont enceintes et que beaucoup d'entre elles n'y retournent pas après la naissance de leur enfant. Même dans les pays africains* ayant adopté des politiques en faveur de la réadmission des filles après leur accouchement, peu de filles retournent l'école pour terminer leur scolarité.

Cela a de graves conséquences pour les communautés : les enfants dont les mères ont peu ou aucune instruction sont plus susceptibles de développer des problèmes de santé et de continuer à vivre dans la pauvreté.

Avec l'appui d'Open Society Initiative for Southern Africa (OSISA), le FAWE va mener une étude comparative sur la mise en oeuvre des politiques de réadmission ciblant les mères adolescentes au Malawi, au Mozambique, en Namibie, au Swaziland, en Zambie et au Zimbabwe. L'étude portera sur les stratégies de mise en oeuvre des politiques et identifiera les lacunes existant dans l’application pratique de ces politiques dans les six pays.

Les conclusions de la recherche éclaireront les actions de plaidoyer du FAWE visant à mobiliser les gouvernements pour qu’ils s’attaquent aux défis auxquels sont confrontées les filles affectées par les grossesses précoces et leur offrent des possibilités d'améliorer leurs chances dans la vie grâce à une bonne éducation.

* Entre autres, Burkina Faso, Ethiopie, Ghana, Guinée, Kenya, Malawi, Namibie, Nigeria, Ouganda, Tanzanie (Zanzibar), Zambie.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Josephine Munthali, responsable de programme du FAWE pour l'Afrique australe à .


Veuillez consulter le site www.fawe.org pour des mises à jour régulières.

 Top

 Back to previous page

Status

Loading.Please wait...