À la une

WORLD TEACHERS’ DAY: EMPOWERING TEACHERS, BUILDING SUSTAINABLE SOCIETIES WORLD TEACHERS’ DAY: EMPOWERING TEACHERS, BUILDING SUSTAINABLE SOCIETIES
Today, 5th October, World Teachers’ Day, as the global community comes together to support the new 2030 UN Agenda for Sustainable Development Goals (SDGs), FAWE and its network, would like to highlight the crucial role teachers play in achieving…

Les événements
Le message de l’Exécutif

Le FAWE et l’Université du Maryland s’associent pour accroître le nombre d’enseignantes dans les écoles secondaires

Nous contacter

FAWE Regional Secretariat
FAWE House
Chania Avenue, Off Wood Avenue
Kilimani
PO Box 21394-00505
Ngong Road
Nairobi
Kenya
Telephone: +254 20 387 3131 / 387 3351
Fax: +254 20 3874150
Email:
www.fawe.org


Vendredi, 11 janvier 2013

Malawi GRP in TTCLe FAWE s’est associé à l’Université du Maryland (UMD) dans le cadre d’un projet qui vise à accroître le nombre d’enseignantes dans les écoles secondaires africaines.
 
Seulement 23 pour cent des filles en âge d’aller à l’école secondaire en Afrique subsaharienne sont scolarisées. C’est le taux d’inscription des filles dans le secondaire le plus bas du monde.
 
La recherche montre l’existence d’un lien très fort entre la présence d’enseignantes et une participation et des résultats meilleurs des filles à l’école. Accroître le nombre de femmes enseignant dans les écoles est par conséquent considéré comme l’une des solutions pour répondre aux graves problèmes d’accès, de qualité et d’égalité auxquels les filles sont confrontées dans leur quête d’éducation.  
 
Cependant, de nombreux pays africains connaissent un grave déséquilibre entre les genres dans leur corps enseignant et c’est dans l’enseignement secondaire que ce déséquilibre est le plus important. S’il y a eu des avancées importantes dans l’enseignement primaire, les filles sont toujours nombreuses à ne pas poursuivre leurs études dans le secondaire.
 
Le FAWE et l’UMD se sont réunis pour concevoir et mener un projet triennal de recherche et de plaidoyer dans ce domaine. Le projet vise à concevoir des stratégies fondées sur des faits prouvés permettant d’accroître le nombre d’enseignantes dans les écoles secondaires du continent africain en abordant les obstacles auxquels les femmes sont confrontées pour entrer et faire carrière dans cette profession.
 
Dans le cadre de ce projet, le FAWE et l’UMD mèneront des recherches en Tanzanie, au Togo et en Ouganda pour mieux comprendre les obstacles que rencontrent les femmes pour devenir enseignantes dans le secondaire et y faire carrière dans ces pays.
 
En se basant sur les conclusions de la recherche, les partenaires formuleront des recommandations sur les politiques visant à surmonter ces obstacles et à améliorer le recrutement et la rétention des enseignantes dans le secondaire. Le projet aidera aussi à concevoir des plans d’action destinés aux autorités nationales de l’éducation de ces trois pays et à s’engager avec les autorités éducatives pour la mise en œuvre des politiques recommandées.
 
Le projet doit se dérouler pendant trois ans et s’achever en septembre 2015.

Veuillez consulter le site www.fawe.org pour des mises à jour régulières.

 Top

 Back to previous page

Status

Loading.Please wait...