Journée Internationale de la Femme - L'Egalité pour les femmes, c'est le progrès pour toutes et tous

Nous contacter

FAWE Regional Secretariat
FAWE House
Chania Avenue, Off Wood Avenue
Kilimani
PO Box 21394-00505
Ngong Road
Nairobi
Kenya
Telephone: +254 20 387 3131 / 387 3351
Fax: +254 20 3874150
Email:
www.fawe.org

Aicha Bah Diallo

Message de Madame Hon. Aicha BAH DIALLO, Responsable de la Chair des Femmes Educatrices Africaines (FAWE) à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale des Femmes 2014.

Date 07/03/2014

FAWE a joué un rôle extrêmement important dans le domaine de l’Education. Aujourd’hui quand on dit FAWE, on voit tout de suite l’engagement des filles éducatrices, la Formation des enseignants sensibles aux jeunes, recherche pour identifier les causes qui empêchent les filles d’aller à l‘école, l’interdiction de la violence et du harcèlement sexuel dans les écoles, le retour des jeunes filles-mères à l’école. Il faut donc se dire que le travail accompli a été bien fait et FAWE est reconnu sur les plans national et international.

Mais vu qu’il reste encore beaucoup à faire, on ne peut donc pas s’assoir et se reposer sur nos lauriers, il s’agit donc de se dire qu’il faut continuer le travail. Pour accroitre la parité des genres et de façon plus spécifique dans le domaine de l’éducation ; FAWE doit continuer à travailler avec les Ministères, les Gouvernements, Nous voulons que les gouvernements non seulement privilégient l’éducation, mais s’assurent que les jeunes sont une priorité et ont accès à l’éducation. Il est important de savoir qu’un gouvernement seul ne peut pas réussir « l’éducation pour tous ». Aussi, FAWE a toujours demandé le partenariat avec les garçons/hommes dans la poursuite de l’atteinte de sa mission pour l’égalité des gendres et continue de le faire. Une fois que les hommes ont compris cela ils pourront aussi se joindre à nous pour la promotion de l’éducation pour tous mais des filles en particulier.

Etant donné les progrès lents et inégaux qui ont été accomplis, des efforts continuent d’être faits pour l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement d’ici 2015, la part de FAWE c’est de dire aux différents gouvernements africains que nous ne pouvons pas réussir d’ici 2015, et ça tout le monde le sais. Si on met des politiques avancées sur place on peut avancer très vite. C’est tout ça que FAWE peut apporter de plus au niveau du système éducatif. Vous savez par exemple que pour la petite enfance eh bien il n’y avait pas un objectif précis, donc FAWE dira que pour le post 2015, il faut des objectifs précis avec des indicateurs précis. Et donc nous allons exiger que pour le post 2015 cela soit fait. il faut donc continuer à travailler, continuer la sensibilisation, en montrant des chiffres et des faits qui prouvent que nous n’avons pas atteint les objectifs mais que cela est faisable à condition de redoubler d’efforts.

Conscientes de la réticence des filles ou femmes à faire des études dans les domaines de la science et des technologies, en tant qu’experte en Biochimie, je voudrais encourager les filles à étudier les mathématiques, les sciences et les technologies, branches qui constituent le pilier de l’économie de tout pays. Et pour ce qui est de la politique, les femmes ne s’y engagent pas simplement à cause de la violence qu’il y a autour. La femme aime la paix et ce que nous devons combattre ceux sont les violences liées à tout système électoral. Le jour où nous n’aurons plus de violence au niveau des systèmes électoraux, le jour où il y aura de la transparence, les femmes s’engageront dans la politique et elles vont réussir, parce que une femme quand elle prend un engagement elle le respecte.

Le rôle primordial que les femmes ont à jouer dans l’avancée de notre continent c’est La PAIX !!! Vous avez vu combien nos pays souffrent de ce manque de paix, de cohésion sociale, c’est ce dont nous avons besoin aujourd’hui. Le rôle des femmes c’est donc d’amener les populations à apprendre à vivre ensemble, c’est de se dire, dans un pays il faut qu’il y ait une cohésion sociale. Il faut qu’il y ait une paix, un développement durable, et c’est là que les femmes peuvent jouer un rôle extraordinaire, un rôle essentiel. LA PAIX, LA COHESION SOCIALE, POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE.

En ce mois de célébration de la Journée Internationale des Femmes Mon message à moi, c’est celui-ci : ‘’Soyons ensemble, travaillons ensemble, sachons que les hommes sont nos partenaires, et c’est ensemble que nous pourrons réussir un développement durable pour l’Afrique, mais dans la paix, dans la cohésion sociale’’. PAIX, COHESION SOCIALE, PARTENARIAT ENTRE HOMMES ET FEMMES

 Top

 Back to previous page